mercredi 10 mai 2017

Les reliques wagnériennes du Musée de la ville de Leipzig: une mèche de cheveux et un éclat de baguette





Ces deux reliques (une mèche de cheveux et un éclat de baguette) dateraient de la dernière répétition
de la Neuvième symphonie de Beethoven qui devait être jouée à l'occasion de la pose de la première pierre de l'opéra de Bayreuth en 1872. On raconte que Wagner avait brisé sa baguette de chef d'orchestre dans un accès de fureur causé par l'échec de la répétition.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire