vendredi 10 février 2017

La salle des chanteurs de Neuschwanstein: la Wartburg et Parsifal à Schwangau


La salle des chanteurs de Neuschwanstein est directement inspirée de celle de la Wartburg à Eisenach. Les peintures dans le hall et autour de la galerie d'écoute montrent des détails de la saga de Parsifal. La plupart des peintures du hall sont pour la plupart  l'oeuvre du Professeur August Spieß, très actif dans les années 1880 tant à Linderhof qu'à Neuschwanstein, et de Ferdinand Piloty. C'est Christian Jank qui réalisa La forêt magique de Klingsor pour le fond de scène. Au-dessus des deux portes on peut voir les armes des Wittelsbach, et l'inscription Louis II, Roi de Bavière, Comte palatin. Cette inscription est la seule référence écrite à Louis II dans Neuschwanstein.

Le jardin magique de Klingsor par Christian Jank

La grande salle des chanteurs ne fut jamais utilisée du temps de Louis II. On ne commença à l'utiliser qu'en 1933 à l'occasion d'un concert pour le  50ème anniversaire de la mort de Richard Wagner. Des événements musicaux y furent ensuite organisés jusqu'en 1939. Pendant ces concerts la salle était éclairée de pas moins de 600 bougies. Les commentateurs de l'époque évoquent l'excellente acoustique de la salle grâce à la disposition des panneaux de pin au plafond, et aux qualités de ce matériau.

On recommença à y organiser des concerts à partir de 1952, puis systématiquement à partir de 1969. Aujourd'hui ils sont interrompus en raison des travaux, mais reprendront dès qu'ils seront terminés. Au coeur de leurs programmes, bien sûr des oeuvres de Wagner, l'Ami du Roi Louis II et son compositeur favori.

La grande salle de la Wartburg





Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire