jeudi 12 janvier 2017

Le rêve bavarois d'un Roi, une caricature de la revue Simplicissimus en 1924

Simplicissimus du 14 juillet 1924, une caricature de Karl Arnold

Le texte

Bayrischer Königstraum: le rêve bavarois d'un Roi

Es lächelt der See, er ladet zum Bade,
Der Knabe schlief ein am grünen Gestade

Ces deux vers sont les premiers vers du Guillaume Tell de Schiller: 

Un petit pêcheur chante:

Le lac est riant, au bain il engage, 
l'enfant s'endormit au bord du rivage. 
Doux comme une flûte un son vient à lui, 
comme une voix d'ange du paradis. 
Et comme il s'éveille ravi de plaisir, 
la vague l'entoure et le va saisir. 
Une voix sort du gouffre: enfant, je te tiens! 
J'entraîne, j'attire qui dort sur mon bien.

Ici c'est en Bavarois qui dort au bord du rivage, l'idée de la chanson est rendue par les oiseaux qui chantent. C'est le Roi Louis II qui lui apparaît  dans son rêve, vêtu en Lohengrin dans sa nacelle tirée par un cygne.


La revue

Simplicissimus est un hebdomadaire satirique allemand créé à Munich par Albert Langen et Thomas Theodor Heine en avril 1896 et ayant paru jusqu'en 1944. Une revue inspirée par le Gil Blas français.


Le caricaturiste

Karl Maximilian Arnold, né le 1er avril 1883 à Neustadt bei Coburg et mort à Munich le 29 novembre 1953, est un dessinateur, caricaturiste et peintre allemand. Elève de Karl Raupp. Il a fréquemment collaboré à la revue hebdomadaire satirique allemande Simplicissimus, dans laquelle il a publié presque mille huit cents dessins.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire