mercredi 14 décembre 2016

Falkenstein au clair de lune, une lithographie de Carl August Lebschée

Carl August Lebschée vers 1844-1846

Carl August Lebschée (né le 27 Juillet 1800 à Schmiegel près de  Posen; †  le 13 Juin, 1877 à Munich) était un peintre et illustrateur du romantisme allemand.

La famille de Lebschée, originaire d'Alsace, s'est installée en Bavière alors que Carl était âgé de sept ans.  Les talents de dessinateur de l'adolsecent lui valurent une bourse du Roi Maximilien  Ier de Bavière, qu'il perçut à partir de sa quatorzième année  et qui lui permit de suivre les cours de l'Académie des Beaux-Arts de Munich.  Il eut notamment pour professeurs Wilhelm von Kobell, Max Joseph Wagenbauer, Johann Georg von Dillis . A 25 ans, il s'établit comme peintre, dessinateur et illustrateur indépendant. Ses motifs préférés étaient  surtout des paysages naturels et des bâtiments avec une prédilection pour les vieux châteaux. Il a travaillé principalement en Bavière et en Haute-Franconie. Sur commande de la Société historique de Haute-Bavière, il réalisa de l'été 1866 à l'automne de 1871 des aquarelles des fresques peintes par Hans Donauer l'ancien pour décorer  l'Antiquarium de la Résidence de Munich.

Resté célibataire, Lebschée fut souvent aux prises avec des problèmes financiers. Dans les dernières années de sa vie, il devint quasiment aveugle. (Texte traduit du Wikipedia allemand à l'article Carl August Lebschée)

Les ruines de Falkenstein par D.Quaglio
Lebschée  réalisa cette lithographie des ruines de Falkenstein au départ d'un dessin de Domenico Quaglio sur commande du Prince héritier Maximilien de Bavière vers 1844-1846. Cette litho fait partie d'un ensemble de lithographies que Lebschée publia à partir de 1844 sous le titre  "malerische Burgen", qui  furent toutes réalisées sur base des dessins de Domenico Quaglio. Leur romantisme correspondait aux goût du Prince héritier Louis, le futur Roi Louis II, qui possédait un exemplaire de la collection de ces lithographies. Il est avéré que cette représentation des ruines de Falkenstein l'incita à acheter la roche et la ruine de Falkesntein en 1884 dans le but d'y réaliser son dernier projet de château, dont le projet très romantique dessiné par Christian Jank est connu. Voir l'article que nous y avons déjà consacré. (Texte traduit de l'allemand au départ d'une partie d'une page de Bavarikon).

Notre article précédent sur le sujet de Falkenstein: cliquer ici.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire