mercredi 12 octobre 2016

Une plaque commémorative pour le Roi Othon Ier de Bavière au château de Fürstenried

Le roi Othon Ier de Bavière (1848-1916)  a vécu de 1880 jusqu'à sa mort
au château de Fürstenried.
A l'occasion du 100ème anniversaire de son décès le 11.06.2016
L'archevêché de München Freising
Une plaque commémorant le long séjour du Roi Othon Ier de Bavière au château de Fürstenried a été inaugurée hier soir dans le parc du château par le Cardinal Reinhardt Marx, archevêque de München Freising et par le Père Christoph Kentrup s.j. qui dirige le Centre d'exercices spirituels de Fürstenried. Le château, après avoir été propriété royale, relève en effet depuis 1925 de l'archevêché de Munich Freising, qui en fit un centre d'exercices spirituels.

Le Cardinal Marx pendant son homélie

La colombe du saint-Esprit dont
le socle fait office de tabernacle
La soirée commença par une célébration eucharistique concélébrée par le Cardinal Marx et le Père Kentrup dans la chapelle du château en présence de Son Altesse Royale le Duc Franz von Bayern et de nombreux membres de la famille des Wittlesbach. Dans son homélie empreinte d'une profonde humanité, le Cardinal évoqua la longue maladie mentale du Roi en la plaçant dans la perspective chrétienne de l'au-delà et de la Résurrection des morts, rappelant la filiation de tout humain à Dieu et le devoir que nous avons d' accueillir et de soutenir toute personne en souffrance, quelle que soit la nature de cette souffrance. Il a également souligné le rôle de la famille des Wittelsbach en Bavière dans le passé comme aujourd'hui et le profond attachement des Bavarois à cette famille autrefois régnante, à la suite de quoi l' assistance entonna l'hymne bavarois.

Après la messe, on se rendit dans le parc du château sous une pluie battante (comme en témoigne notre photographie). Le Cardinal Marx procéda alors au dévoilement  et à la bénédiction de la plaque commémorative, conviant ensuite l' assistance à une petite réception dans le hall du château.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire