samedi 1 octobre 2016

Philipp Perron, sculpteur du Roi Louis II de Bavière. Le dompteur de chevaux.

Le dompteur de chevaux, une commande royale , terminée en 1887,
après la mort du Roi. La sculpture fait partie des collections
du Marstallmuseum de Munich





Le sculpteur et décorateur bavarois Philipp Perron est né en 1840 à Frankenthal, dans le Palatinat (alors bavarois) et meurt en 1907 à Rottach (au sud du Tegernsee). Il se rend à Paris pour être formé comme sculpteur et travailler dans l'atelier de sculpture de son frère Jean. De retour en Bavière, il fréquente l'Académie des Beaux-Arts de Munich avant de devenir sculpteur indépendant. Remarqué par le Roi, il travaillera comme sculpteur pour la cour de Bavière, en particulier dans les châteaux de Louis II. Il est très apprécié du Roi qui le fera membre de l'Ordre de Saint-Michel. L'Académie de Munich le décorera de la médaille pour les Arts et les Sciences (Ludwigsmedaille für Wissenschaft und Kunst). 

Au château de Neuschwanstein, on lui doit la statue monumentale de Saint Georges à l'extérieur de la grande tour, celles d'Othon de Wittelsbach, fondateur de la dynastie, de Sainte Cécile, de la Vierge comme Patrona Bavaria, des cygnes, et d´autres encore

A Linderhof,  son Apothéose de Louis XIV est en marbre de Carrare. Il réalise les stucs de l'escalier d'honneur, les lambris des salons de Gobelins, deux groupes dans le salon des miroirs, Apollon au bain de Thétis et les chevaux solaires d'Apollon.

A Herrenchiemsee, il participe à la décoration des chambres glorifiant le « Roi Soleil », en collaboration avec Julius Hofmann et Franz Widmann.

L' atelier de Philipp Perron occupait de 20 à 30 sculpteurs, surtout des Italiens spécialisés dans lke travail du marbre de Carrare.  Après la mort du Roi en 1886 et la fin des travaux à Neuschwanstein en 1892,  l´atelier de Perron resta très actif.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire