jeudi 27 octobre 2016

Grande rétrospective Jan Toorop à la Villa Stuck de Munich

Novemberzon, Soleil de novembre

Avec Van Gogh et Mondrian, le peintre Jan Thdeodor Toorop (1858-1928) fait partie des plus importants artistes hollandais du tournant du siècle autour des années 1900. Proches des derniers développements artistiques internationaux dans l'art, ils ont à leur tout su inspire d'autres artistes. A titre d'exemple Toorop fut une grande source d' inspiration pour Gustav Klimt.

Il est né le 20 décembre 1858 sur l'île de Java (alors une île des Indes néerlandaises), dont l'art a imprégné une partie de son oeuvre. Il a étudié à l'Académie d'Amsterdam à partir de 1881, avant de partir étudier à Bruxelles, Paris et Londres. 


Trio fleuri


Plusieurs courants ont influencé son travail : impressionnisme, pointillisme à la Seurat, symbolisme,...Il réalise plusieurs oeuvres impressionnistes prenant son épouse Annie Hall (leur mariage eut lieu en 1886) comme modèle. Toorop la représente en blanc, un blanc lumineux, sans s'attacher à son visage, ce qui fait que le moèle semble toujours perdu dans ses pensées.

Affiche pour l'huile de salade de Delft


Toorop développe son propre style symboliste : « Des lignes dynamiques imprévisibles sur la base de motifs javanais, très stylisés, et des figures longilignes et des dessins curvilignes».Le travail de Toorop est souvent associée à l'art nouveau, principalement en raison de sa lithographie bien connue pour promouvoir une huile pour salade produite par une usine de Delft. Cette lithographie a connu un tel succès aux Pays-Bas que le style art nouveau est aussi surnommé style d' huile pour salade dans ce pays (en néerlandais slaoliestijl). 

Son graphisme onduleux a de fait préfiguré l'art nouveau. Il exposera d'ailleurs à Vienne en 1900 et 1902, en compagnie d'artistes de la Sécession. 


Le sphinx entouré des âmes


Son œuvre comprend cependant beaucoup plus de styles moins connus, avec une ligne fortement marquée par le christianisme qu'il aborde de manière mystique. En fait, cet artiste qui a  également travaillé dans les styles néo-impressionniste et symbolistes a constamment innové. On a pu penser qu'il changeait constamment de style, mais des recherches récentes ont montré qu'il existe en une ligne claire dans son développement artistique.

Cette exposition a été rendue possible grâce à son curateur Gerard van Wezel, qui a consacré plus de quarante années de recherche au travail de Toorop. Quelques 150 œuvres, dont de nombreux chefs-d'œuvre, y témoignent de la polyvalence de Toorop.

L'exposition a été organisée par le Musée communal de La Haye (Gemeente Museum Den Haag), en collaboration avec la Villa Stuck et le Musée Bröhan de Berlin.

Jusqu'au 20 janvier 2017 à la Villa Stuck , Prinzregentenstrasse, 60, à Munich

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire