mardi 13 septembre 2016

Une amie de Louis II de Bavière: María de la Paz de Borbón y Borbón, Infante d´Espagne et Princesse bavaroise


María de la Paz de Borbón y Borbón, Infante d´Espagne, fille de la Reine Isabelle II et de François d'Assise de Bourbon, est née le 23 juin 1862 à Madrid . Elle épousa  en avril 1883 à Madrid Louis-Ferdinand de Bavière. Les époux princiers vinrent s´installer au château de Nymphenburg à Munich, où la Princesse se consacra à l'éducation de ses enfants, aux œuvres charitables et à la poésie. La princesse, qui aime son mari, a cependant la nostalgie de sa vie en Espagne et de son climat plus clément.

Il semble que Louis II accueillit plutôt froidement sa nouvelle cousine, craignant peut-être qu´elle ne l´éloigne de Louis-Ferdinand, son cousin préféré, avec lequel il resta en relation jusqu´à la fin de sa vie et auquel il adressa la dernière lettre qu´on lui connût. Mais leurs relations se dégelèrent bientôt suite à un incident que la Princesse relate avec une fine ironie dans ses mémoires rédigées en 1917 (Aus meinem Leben) et que l´on retrouve évoqué dans le livre publié par son fils le Prince Adalbert de Bavière  en 1935 sous le titre Cuatro revoluciones e intermedios: setenta años  de mi vida, traduit en anglais sous le titre Through four revolutions.

La première fois qu´elle fut invitée par le roi Louis II, elle ne lui fit pas une révérence assez profonde et le Roi le lui fit remarquer. Elle lui répondit ingénument en français: "Je demande pardon à votre Majesté. La vérité est que je n´ai pas côtoyé de nombreux Rois, si ce n´est ma mère la Reine Isabelle et mon frère, le Roi d´Espagne". Cette fine répartie brisa la glace et à partir de ce moment ils se trouvèrent des passions communes, la musique et l´amour de la poésie, les arts en général et le Roi Louis II lui montra ses plans pour de nouveaux palais et l´entretint de sa passion pour Wagner.

Le Prince et la Princesse
Ludwig Ferdinand  von Bayern 
Elle fut une des rares personnes à être invitées dans le jardin d´hiver de Louis II et, plus tard, il lui permit de découvrir le palais encore en construction d´Herrenchiemsee, dont le Roi défendait farouchement l´accès.

Le Roi vint un soir du début du mois de juin 1886 au château de Nymphenburg rendre visite au Prince et à la Princesse Ludwig Ferdinand. Il voulait les féliciter de la naissance de leur fils Adalbert né le 3 juin. Le Prince et la Princesse étant sortis, il voulut voir le nouveau né et informa le lendemain par lettre ses parents de sa visite tout en les complimentant sur leur fils,

La Princesse fut profondément peinée de la destitution et de l´emprisonnement du Roi Louis II. Elle put prendre connaissance de la dernière lettre qu´adressa le 10 juin 1886 le Roi Louis II à son époux et affirme qu´à la lire, il est évident que le Roi n´est pas atteint de folie.

Totalement choquée par la mort du Roi, elle ne put assister aux funérailles du Roi, son état de jeune accouchée ne lui permettant pas d´assumer les lourdes obligations protocolaires de funérailles royales.






Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire