mercredi 6 juillet 2016

Une affiche Jugendstil de Bruno Paul pour l´exposition Kunst im Handwerk en 1901


Exposition L´art dans l´artisanat à Munich dans le Vieux musée national
Lithographie de 1901

Bruno Paul, 1874-1968

Avec Th. Th. Heine, le fondateur du Simplicissimus, et Rudolf Wilke, son ami, Bruno Paul incarne l’esprit de la première période de la revue satirique férocement anti-wilhelminienne fondée à Munich en 1896, en compagnie aussi d’Eduard Thöny, puis du Norvégien Olaf Gulbransson, avant que Karl Arnold n’entre dans la danse pour symboliser la période de la République de Weimar.

Cependant, comme Rudolf Wilke (complémentaires, il est évident qu’ils s’influencèrent l’un l’autre), il débuta au Jugend, l’autre revue munichoise fondée la même année qui entraîna le Jugendstil.

En 1906, Bruno Paul se retire définitivement du dessin satirique pour se consacrer à son autre champ artistique, le design d’intérieur et l’architecture. Il publia ses tout derniers dessins sous le pseudonyme d’Ernst Kellermann.

Né en 1874 à Seifhennersdorf, en Silésie, il a étudié les arts à Dresde entre 1896 et 1894 avant de s’installer à Munich où siégeait le Simplicissimus, puis à Berlin pour diriger à partir de 1907 laKunstgewerbeschule Berlin (après 1924, la Vereinigte Staatsschulen für freie und angewandte Kunst), poste dont il démissionna fin 1932 en voyant que sa direction était mise en péril sous la pression nazie, avant même sa prise de pouvoir, dans l’espoir de préserver l’institution qu’il avait rénovée, et en échange d’une nomination à vie comme chef d’un atelier.

En novembre 1933, Bruno Paul fut démis de cet atelier.


Bruno Paul est mort en 1968.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire