vendredi 20 mars 2015

Comédie musicale: La mélodie du bonheur (The sound of music) à Munich à partir du 29 mars


Le Salzburger Landestheater (le théâtre salzbourgeois) sera au Prinzregententheater de Munich pour y jouer pour cinq représentations, du 29 mars au 4 avril, The sound of music (en français La mélodie du bonheur), la célèbre comédie musicale qui met en scène la famille von Trapp, une comédie musicale qui a connu un succès monstre à Broadway et qui remporte depuis plusieurs années le même succès à Salzbourg, où elle fut créée par le Salzburger Landesteater en 2011.

C´est en 1959 que Richard Rodgers et Oscar Hammerstein II ont porté l´histoire de la famille salzbourgeoise von Trapp sur la scène new yorkaise. Le succès en fut tel qu´en 1965 Robert Wise en tourna  avec Julie Andrews dans le rôle principal. Chaque année plus de 300000 personnes se rendent à Salzbourg pour visiter la ville enchanteresse qui offre son splendide décor à cette belle histoire familiale. Des chansons comme  „Edelweiß“, „My Favorite Things“ et „Do-Re-Mi“  sont des chansons dont le succès  a fait le tour de la planète. 

La comédie musicale se base sur le livre autobiographique de Maria Augusta Trapp, intitulé La famille des chanteurs Trapp, dont voici le résumé:

Maria, née Kutschera, postulante à l'abbaye de Nonnberg, à Salzbourg, en Autriche, ne peut accéder au noviciat pour devenir bénédictine, car elle souffre de maux de tête de plus en plus fréquents, et ne peut s'acclimater à la haute altitude. Elle enseigne à l'école de l'abbaye, puis, dans le but de la guérir, la mère supérieure lui demande de s'occuper de la fille d'un aristocrate veuf, ancien capitaine de la marine militaire autrichienne, demeurant à Salzbourg. C'est toute une famille qu'elle doit apprivoiser, en commençant par le baron Georg von Trapp, un homme sensible et à cheval sur les principes. Elle découvre qu'elle est la vingt-sixième gouvernante, bonne ou institutrice, en quatre ans, à s'installer à la villa. Tout en s'occupant à temps plein de la plus jeune des filles, elle en vient à s'occuper de tous les autres enfants. Évoluant dans une maison qui respecte le protocole de la noblesse autrichienne, elle apprivoise les enfants par le biais de la musique et du chant. Elle enseigne différents chants aux enfants, qui ne demandent qu'à les apprendre. C'est au cours d'un exercice que le capitaine von Trapp les surprend, pour son plus grand plaisir. Le capitaine passe de plus en plus de temps avec sa famille et tombe amoureux de Maria, provoquant l'inquiétude de la future religieuse. Mais, avec la bénédiction de la mère supérieure de Nonnberg, Maria épouse finalement le capitaine. Lorsqu'Hitler réalise l'Anschluss avec l'Autriche, la famille Trapp perd sa fortune. Par hasard et par nécessité, les Trapp sont amenés à effectuer des tournées de chant choral en Europe. En 1938, excédés par les demandes des nazis, ils s'exilent aux États-Unis où ils entament une série de tournées.

Ce livre qui mènera à la création de deux films allemands intitulés Die Trapp-Familie (1956) et Die Trapp-Familie in Amerika (1958). 

La comédie musicale s´écarte en partie de l´histoire relatée dans le livre, notamment parce qu´elle romance l´action et la condense sur une période de quelques mois alors qu´elle s´étale dans l´autobiographie sur une douzaine d´années.

Pour préparer la soirée, on peut voir gratuitement  sur archive.org le film allemand de 1956. Cliquer ici pour accéder au site.

Distribution 

Milica Jovanovic, Maria Rainer
Uwe Kröger, le capitaine von Trapp
Marianne Larsen/Frances Pappas,la Mère supérieure
Franziska Becker, Elsa Schrader
Hanna Kastner, Liesl von Trapp
Philipp Andreas Sievers, Rolf Gruber

et des membres de la troupe du Salzburger Landestheater et de la Theaterakademie August Everding

L´orchestre du  Staatstheater am Gärtnerplatz est placé sous la direction de Peter Ewaldt

Mise en scène d´Andreas Gergen et Christian Struppeck
Chorégraphie de Kim Duddy

RéservationsMuenchenmusik (cliquer sur la date choisie puis sur tickets)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire