vendredi 4 juillet 2014

Télévision: ARTE fait sa gay pride ce week-end!

Image_home_weekendGay

Voyez le week-end en pink

Le premier week-end de juillet, c’est la « gay pride » sur ARTE : une fête multicolore
qui pointe les inégalités auxquelles les homosexuels et les personnes transgenres font encore face.

A L’ANTENNE
xenius
X:ENIUS. D’où vient l’homophobie? Samedi 5 juillet à 7h30.
En France, la nouvelle loi sur le mariage gay rencontre une forte opposition, notamment de ceux qui refusent que les couples hétéros et homos soient mis sur le même plan. “X:enius” cherche à comprendre d’où vient l’homophobie et pourquoi elle existe toujours dans notre société prétendument tolérante.

rainbow
SOMEWHERE OVER THE RAINBOW. Les hymnes du mouvement gay.
Samedi 5 juillet à 22h30
De David Bowie à Boy George, de Madonna à Lady Gaga, comment l’émancipation sexuelle a contribué à l’émergence d’une culture pink. Artistes, journalistes et activistes analysent comment les homosexuels sont devenus une cible marketing.

track
TRACKS. Samedi 5 juillet à minuit
Une édition spéciale de Tracks pour étudier toutes les facettes de l’underground queer, de la critique de genre à la musique trash. De la BD, de l’art vidéo, des films et des performances autour d’artistes hors-normes comme Wu Tsang, Boychild et Gengoroh Tagame.
COURT-CIRCUIT. Samedi 5 juillet à 0h45.
H_man
« H-Man », de Joseph Cahill.
Un super-héros français résoud les problèmes de l’Europe.

Undress_me
« Déshabille-moi », de Victor Lindgren.
Un film qui explore les notions de masculinité et de féminité.

Louanges
« Louanges à ce jour », d’Oren Adaf.
Un parc de Jérusalem, lieu de rendez-vous incontournable de la communauté homo.

extrasystole
« Extrasystole », d’Alice Douard.
Les problèmes de cœur d’une étudiante qui en pince pour sa prof de lettres.

SUR LE WEB

EasyComingOut
Faux programme de coaching, ce documentaire interactif est un mode d’emploi à contre-emploi pour prouver qu’il n’y a pas de méthode pour révéler son homosexualité : tout « coming out » est unique. « Easy Coming Out » s’adresse particulièrement aux 15-25 ans, au cœur des interrogations sur l’identité.
Amsterdam
METROPOLIS. Dimanche 6 juillet à 11h20.
En virée à Amsterdam la « gay friendly », eldorado des amoureux de liberté et capitale autoproclamée de la « pink culture » en Europe. Metropolis se plonge dans la joyeuse agitation de cette pépinière artistique et culturelle nourrie de références LGBT.

inandout
IN & OUT. Dimanche 6 juillet à 20h50
Un outing involontaire et c’est toute la petite ville américaine de Greenleaf dans l’Indiana qui sombre dans le chaos : une comédie enlevée de Frank Oz qui caricature en 1997 la morale double de l’Amérique et offre à Kevin Kline, aux côtés de Tom Selleck, Matt Dillon et Joan Cusack, un de ses rôles majeurs.

Hudson
ROCK HUDSON, BEAU TENEBREUX. Dimanche 6 juillet à 22h10
Il était une star d’Hollywood dans les années 50 et 60, sa plastique parfaite faisant de lui l’un des hommes les plus sexy au monde. Rock Hudson ne dévoila son homosexualité que peu avant sa mort en 1985. Son portrait, riche en images d’archives, éclaire le difficile équilibre entre l’image publique et la vie secrète.

CSD
. La Gay Pride sur les rives de l’Hudson.
Dimanche 6 juillet à 23h40
Dans de nombreuses villes du monde, les « gay prides » célèbrent les émeutes de Stonewall qui eurent lieu à New York, en juin 1969 et qui marquèrent le début de la lutte pour l’égalité des droits pour toutes les orientations sexuelles.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire