mercredi 31 juillet 2013

L'église catholique bavaroise en perte de vitesse relative

Les sommets alpins ou pré-alpins sont plantés de croix en Bavière.
Selon le recensement de 2011, dont les chiffres viennent d'être publiés, plus de la moitié des Bavarois, environ 55 pour cent, se déclare encore catholique (source: les services de statistiques bavarois/ Landesamt für Statistik und Datenverarbeitung), mais l'église catholique perd chaque année du terrain. Il y a 15 ans, en 1987, l'année du recensement précédent, les deux tiers de la population bavaroise se disait catholique. 20,7 pour cent des bavarois sont membres de l'église évangélique. 

24,4 pour cent des Bavarois appartiennent à une autre confession ou se disent sans confession. C'est le chiffre le plus spectaculaire, il a triplé en 15 ans!

C'est la Basse-Bavière qui est la plus catholique, avec 77 pour cent de la population qui se réclame de cette confession. Les protestants sont par contre majoritaires en Franconie moyenne et en Haute-Franconie.

Ce recensement pourrait avoir un impact sur les jours fériés à partir de l'an prochain. Pour que le 15 août, jour de la fête de l'Ascension de la Vierge Marie, soit férié dans une commune, il faut que plus de la moitié de la population s'y déclare catholique...

Source: Landesamt für Statistik und Datenverarbeitung


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire