samedi 22 décembre 2012

La question du sexe de Dieu est-elle secondaire?

Les anges de Raphaël semblent se poser la question....
C'est ce qu'a déclaré la Ministre allemande chrétienne démocrate de la Famille Kristina Schröder dans une interview au très sérieux hebdomadaire Die Zeit. Le journaliste lui posait la question de savoir comment elle expliquerait à une petite fille qu'il lui faut prier le bon Dieu, et non pas la bonne Dieu. Suite à quoi un porte-parole de la Ministre a dû ajouter que le sexe de Dieu est indifférent pour quelqu'un qui croit en Dieu. Quel que soit l'article que l'on utilise, lorsqu'on prie, les prières arrivent à Dieu.

Faut-il vraiment que  des membres d' un gouvernement prendre position sur des sujets d'une telle  nature? En allemand, la question qui agite le monde politique se complique encore du fait qu'il existe trois genres dans cette langue, et qu'on pourrait bien mettre Dieu à la sauce neutre...Dixit Schröder.

La Ministre des Affaires sociales bavaroise, chrétienne démocrate elle aussi, n'est pas de cet avis. C'est le bon Dieu qu'il convient de dire, c'est la tradition et cela doit rester comme cela. Il ne faut pas enlever la sécurité aux enfants, le bon Dieu c'est le bon Dieu, il faut qu'il reste le bon Dieu.

D'aucuns estiment que ce que raconte la Ministre est stupide....

Nom d'un petit bonhomme! 
Ou d'une petite bonne femme?

Mein Gott! Meine Göttin! On ne sait plus à quel saint se vouer....d'ailleurs la question du sexe des anges a-t-elle été résolue?


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire