mardi 27 novembre 2012

Le sida gagne du terrain en Allemagne: nouvelle estimation de l'Institut Robert Koch

Drei junge Mädchen mit AIDS-Schleife. Quelle: © michaeljung/Fotolia.comMauvaises nouvelles sur le front du sida en Allemagne: le nombre des personnes porteuses du virus VIH a atteint un niveau record en 2012. Il y aurait environ 80000 personnes séropositives, dont 14000 n'en sauraient rien: beaucoup d'entre elles seraient porteuses du virus depuis des années. Cela signifie que le combat contre le virus n'est actuellement pas couronné de succès et que la plus grande vigilance s'impose.

L'Institut Robert Koch de Berlin (RKI) a communiqué ces chiffres ce lundi. L'Institut estime à 3400 le nombre de nouvelles infections, contre 3300 en 2011, ce qui porte à 78000 le nombre de personnes séropositives. Le chiffre des personnes qui ignorent qu'elles sont porteuses du virus est bien sûr statistique et est induit à partir du nombre de nouveaux cas décelés. Ces 14000 personnes posent particulièrement problème puisque ce sont surtout elles qui contribuent à la propagation du virus.

L'expansion du nombre des personnes infectées tient également au fait que les thérapies sont plus efficaces, ce qui réduit la mortalité: en 2012, environ 550 personnes sont décédées du sida. 50000 personnes sont soumises à une thérapie, 14000 personnes ne reçoivent pas de traitement (soit qu'elles n'en ont pas besoin, soit qu'elles le refusent surtout en raison des effets secondaires des traitements) 14000 personnes sont infectées sans le savoir.

51000 des 78000 personnes séropositives sont des hommes qui ont ou ont eu des rapports sexuels avec d'autres hommes.

Ces chiffres sont alarmants, ce qui entraîne qu'il faut intensifier le combat contre la maladie et y apporter les crédits nécessaires. Il faut notamment intensifier le nombre des contrôles, selon l'Institut Robert Koch.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire