mercredi 17 octobre 2012

Christoph Eß, à coeur et à cor. Ce soir à la salle Herkules de la Résidence


Hier soir le Münchner symphoniker a ouvert la saison avec un concert mozartien amoureusement dirigé par Georg Schmöhe avec en artiste invité Christoph Eß, un jeune géant blond taillé en Hercule, qui est venu nous faire découvrir la magie du cor, un instrument qu'il pratique avec une passion communicative. On pourra encore l'entendre ce soir en la salle Herkules de la Résidence.

La soirée s'ouvre avec un prélude didactique pendant lequel Christoph Eß nous fait découvrir l'histoire et le fonctionnement de son instrument, avec en prime une petite leçon de physique du son et l'interprétation d'un extrait d'une oeuvre du compositeur norvégien contemporain Trygve Madsen, auquel le jeune corniste prodige a déjà consacré un cd.

C'est dans sa captivante  interprétation en corps à cor du concerto en mi bémol majeur de Mozart que l'on se rend compte des qualités de ce soliste exceptionnel, de sa puissance physique qui permet les modulations du souffle et de la finesse de son intelligence musicale. Le public retient son souffle pendant que le corniste ne ménage pas le sien. Pendant que crépitent les applaudissements, les rappels succéderont aux rappels, et pour le plus grand bonheur du public, Christoph Eß offrira en prime le Rendez-vous du cor de chasse de Rossini, un morceau de bravoure d'une technicité affolante.

Au programme de ce soir mercredi 17 octobre 

A 20 Heures en la salle Herkules de la Résidence/ Exposé à 19H30

Reger: Variations et fugues sur un thème de Mozart

Mozart: Concert pour cor et orchestre Nr. 3 en mi bémol majeur Köchel 447

Mozart: Symphonie Nr. 41 Köchel 551 dite „Jupiter"

Le Münchner Symphoniker est placé sous la direction de Georg Schmöhe

Christoph Eß, Cor

Tickets

MünchenMusik und München Ticket

Photo Dan Zoubek

Plus d'infos sur l'artiste: cliquer ici pour visiter son site

Post précédent sur le sujet: cliquer ici

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire