vendredi 17 août 2012

Un cornichon gay pour la Chancelière Merkel

Photomontage Queer.de

Le site LGBT allemand Queer.de a attribué son cornichon homo (Homo-Gurke) à la Chancelière Merkel en affirmant qu'elle l'a amplement mérité! Alors que plusieurs parlementaires de son parti se sont récemment prononcés en faveur d'un même système de taxation pour les couples mariés et les couples pacsés (partenariat enregistré à l'allemande), la Chancelière continue de refuser de lever la discrimination existante, et même d'entamer un franc débat sur la question, au mépris des avis répétés de la Cour constitutionnelle allemande. En Allemagne, on sent bien que la position de la Chancelière ne sera pas tenable à long terme, car tous les jugements de la Cour constitutionnelle de Karlsruhe ont tranché des dernières années en valeur de l'égalité de traitement des couples gays ou lesbiens. On a l'impression qu'en matière des droits des personnes LGBT c'est la Cour qui gouverne et non plus le gouvernement.

Sur le plan international par ailleurs, lorsqu'on interroge Madame Merkel sur la répression de l'homosexualité en Russie, un pays où certains de ses collègues considèrent cette orientation comme une maladie, la Chancelière est d'une mollesse consternante. Elle avance qu'il faut 'rester attentifs', et qu'il s'agit de 'respecter tout individu quant à son origine, ses croyances ou sa personnalité', et de 's'impliquer dans le monde entier'. Cela manque pour le moins de conviction, on dirait que la Chancelière évite même de prononcer les mots d'orientation sexuelle, elle préfère l'entourloupette des formulations globalisantes. D'autre part, on a entendu la Chancelière utiliser la formule bien connue des catholiques qui distinguent le respect de l'égalité des droits: respecter, cela ne signifie pas accorder des droits égaux. Et lorsqu'on l'interroge sur ce qu'elle pense des positions du Président Obama en faveur du mariage pour tous, elle répond prudemment qu'elle n'a pas l'habitude de s'immiscer dans les affaires de politique intérieure d'autres états. L'art de l'esquive et de la langue de bois.

Les gays allemands n'attendent plus grand chose de ce gouvernement qui avait cependant inclus l'égalité des droits dans son programme et se tournent vers la Haute Cour constitutionnelle, dont il leur reste à attendre patiemment les jugements dans le chemin vers l'égalité.

Voila pourquoi les gays allemands décorent la Chancelière de l'ordre du Grand Cornichon!

Source: Queer.de

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire