mardi 3 juillet 2012

Ballet: La Fille mal gardée au Prinzregententheater


Photo Charles Tandy
Le Ballet national bavarois propose dans le cadre des Münchner Opernfestspiele 2012 la reprise de La fille mal gardée dans la version de Frédéric Ashton sur une musique de John Lanchbery dont la partition est un arrangement libre des musiques originales de Ferdinand Hérold et d'autres compositeurs. le ballet avait été monté à Bordeaux en 1789, à quelques jours de la prise de la Bastille.

Frederick Ashton avait découvert le livret original de Jean Bercher, dit Dauberval, à la fin des années cinquante et avait décidé e de rendre hommage en 1960 au chorégraphe du dix-huitième siècle en créant sa joyeuse "symphonie pastorale" à Covent Garden avec le Royal Ballet.

La fille mal gardée est une bergerie typique du dix-huitième siècle français, un des plus anciens récits de ballet qui soit encore dansé aujourd'hui. Elle met en scène l'histoire de Lise, la fille unique de Simone, une veuve propriétaire d'une ferme prospère. Lise est amoureuse de Colas, un jeune berger désargenté. Cela contrarie sa mère qui souhaite que sa fille fasse un beau mariage, qu'elle épouse Alain, le fils de Thomas, un riche fermier. Mais Lise a plus d'un tour dans son sac et sait ce qu'elle veut. Colas finit par enlever Lise, alors qu'un orage gronde, et le fils du fermier s'envole emporté par son ombrelle. Le tout est mené dans une naïveté bon enfant, avec tous les poncifs de la bergerie: un chariot de foin, des poneys, le coq et ses poules, la danse villageoise autour de l'Arbre de mai.

L'histoire sert de prétexte à des danses exigentes pour virtuoses. Ashton et Lanchbery ont ainsi ressuscité le pas du ruban au cours duquel Lise et Colas exécutent un délicieux « pas » intriqué mettant en œuvre un ruban en satin de couleur rose, ce qui produit un spectaculaire dessin aérien. Ashton a aussi conservé la séquence de mime connue sous le nom de Lorsque je serai mariée, un passage fameux que toutes les grandes ballerines ont interprété lorsqu'elles tenaient le rôle de Lise. Il introduit également une fameuse danse des claquettes, un numéro humoristique interprété par Simone accompagnée de quatre ballerines : Lise chausse sa mère avec une paire de claquettes. Celle-ci ne peut résister et part dans un numéro aussi célèbre qu'endiablé au cours duquel les danseurs utilisent les chaussures sur pointes.

Agenda

Pendant le festival d'Opéra de Munich 2012
Les 5, 6, 8 et 11 juillet
au Prinzregententheater.

En 2013
Les 9 et 10 janvier 2013
Les 12, 13 et 14 juillet 2013

Pour réserver, cliquer ici, puis cliquer sur la date désirée et suivre la procédure

L'affiche

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire