samedi 24 mars 2012

La chanson du Roi Louis II de Bavière- Weiß Ferdl - König Ludwig Lied

Weiss Ferdl en 1937,
chansonnier et comédien bavarois
Une chanson populaire que l'on chantait en l'honneur du Roi Louis II de Bavière. Elle a été interprétée en 1925 par Weiss Ferdl et interdite par les autorités bavaroises. En lisant le texte on verra pourquoi. 

Après la mort du Roi en 1886, son peuple se mit à commémorer sa mort et sa mémoire notamment dans des chansons populaires. Cette chanson-ci était connu sous le nom de Chanson à la mémoire de la mort du Roi (Totengedächtnislied). On la chantait dans les brasseries ou pendant le travail domestique, dans les cuisines. Il en existe plusieurs variantes, ce qui est normal pour un texte populaire.

Extrait librement traduit

Là-haut sur les montagnes vit la liberté,  c'est beau sur les montagnes, où se trouvent tous les châteaux du Roi Louis II. Tu as dû te séparer bien trop tôt de ta demeure préférée,.. Neuschwanstein, fière forteresse, tu fus le plus grand trésor du Roi ...On l'a entraîné de force hors de cet endroit, beaucoup trop tôt...Tu as dû quitter ton château et tu ne graviras plus jamais le chemin qui y mène...

La chanson dit encore qu'on a ligoté et chloroformé le roi et puis entraîné dans la forêt, qu'on l'a emmené au château de Berg, jugé la nuit même de son arrivée et condamné à mort. En secret, des meurtriers dont on ne connaît pas le nom l'ont  noyé dans le lac. En conclusion, le chansonnier déclare qu'il nous reste à aller voir le joyau de la Bavière, Neuschwanstein, bâti par ce Roi visiblement aimé de son peuple.


La chanson commence à la quarante-quatrième seconde.


Une des variantes du texte de la chanson (différente de celle de la video)

Auf den Bergen wohnt die Freiheit
auf den Bergen ist es schön
wo des Königs Ludwig Zweiten
alle seine Schlösser stehn.
All zu früh mußt' du dich trennen
fort von deinem Lieblingsplatz.
Neuschwanstein stolze Feste
warst des Königs höchster Schatz!
All zu früh mußt' er von dannen
man nahm ihn fort mit Gewalt
gleich wie Babarn hams dich behandelt
und fortgeführet durch den Wald.
Mit Bandarsch und Kloriformen
traten sie behendig auf.
Und dein Schloß mußt du verlassen
und kommst nimmermehr hinauf!
Nach Schloß Berg hams dich gefahren
in der letzten Lebensnacht
da wurdest du zum Tod verurteilt
noch in derselben grauen Nacht.
Und geheime Meuchelmörder
deren Namen man nicht kennt
habens ihn in 'See 'neingstessen
indem sie ihn von hint'n angerennt.
Lebe wohl. du guter König
in dem kühlen Erdenschoß
von dort droben kannst du nicht mehr
runter in dein stolzes Schloß!
Ja du bautest deine Schlösser
zu des Volkes Wohlergehn.
Neuschwanstein, das allerschönste
kann man noch in Bayern sehn!

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire