mercredi 7 mars 2012

Comédie musicale: Sans Famille au Theater-am-Gärtnerplatz


HeimatlosCette comédie musicale est l'adaptation du célèbre roman Sans famille d'Hector Malot. Elle est due aux Norvégiens Øystein Wiik (livret) et Gisle Kverndokk (musique). La production a d'abord été montée à Oslo en 2003, puis, en version allemande, à Karlsruhe en 2005. A Munich, la troupe du Gärtnerplatztheater en présente la version allemande sous le titre Heimatlos. Première le 18 mars.

La comédie musicale s'adresse bien sûr d'abord aux familles. C'est l'occasion rêvée de faire découvrir le monde du théâtre aux enfants. Le roman dont l'histoire est bien connue est présenté en une série de tableaux évocateurs. La musique de Gisle Kverndokk est mélodieuse et toute en nuances et rappelle par certains aspects celle de Léonard Bernstein. 

Rémi, enfant trouvé, ne semble pas né sous une bonne étoile. Il passe son âge tendre chez des parents nourriciers avant d'être vendu à une sorte de vagabond saltimbanque, Vitalis,  musicien des rues et montreur de chiens savants. Sous les ordres de ce patron, le jeune garçon  sans famille va endurer les rigueurs de la vie itinérante et affronter toutes sortes d'épreuves. Pour autant, il ne se découragera pas : son arme est de posséder cette force de caractère qui, tôt ou tard, attire la bienveillance du sort. Bientôt, Vitalis meurt et, seul au monde, Rémi recherche sa vraie famille de l’Auvergne à l’Angleterre. Il rencontre des personnages terrifiants, voleurs ou bourreaux d’enfants. Mais il s’attache à des animaux : entre autres, un petit singe prénommé Joli-Cœur et Capi, le chien savant. Et surtout, il se fait des amis comme Mattia.  La tension dramatique fait que le spectateur  vibre et espère de toute son âme qu'au terme de ce parcours très noir, compliqué d'une intrigue policière, la chance finira par sourire à Rémi, qui le mérite amplement. Rémi se révèle être le fils d'un Lord: au moment de la mort de son père, son oncle l'avait fait disparaître en le confiant à un couple de gens simples afin de s'emparer de l'héritage de son frère décédé.

Pour préparer la soirée: lire ou relire le récit d'Hector Malot (e-book en ligne), voir ou revoir une version cinématographique de l'oeuvre.

Agenda

Seulement quatre représentations, les 18, 19, 23 et 27 mars.
Pour réserver, cliquer ici, puis sur la date désdirée et suivre la procédure.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire