mercredi 18 janvier 2012

Pour Philipp Lahm du Bayern Munich, la société n'est pas prête à admettre le coming out des footballeurs

Fichier:Philipp Lahm.JPG
Photo: Florian K.
Philipp Lahm, l'une des stars du Bayern Munich, est le capitaine de l'équipe nationale allemande de football. Quand il évoque l'homophobie dans le monde footballistique, il ne pense pas la société soit prête à accepter des footballeurs professionnels gays, contrairement à ce qui se passe dans d'autres sports. Un article du Frankfurter-Rundschau on line daté du 16 janvier revient sur le problème de l'homophobie qui règne dans les milieux du football et sur les initiatives qui sont mises en place. Mais dès qu'il s'agit du coming out des footballeurs professionnels,  le constat est accablant.

Lahm a comparé les amateurs de football aux spectateurs dans une arène de gladiateurs. Par nature, le football est «politiquement incorrect», déplore-t-il.  «Le stade de football est rarement politiquement correct. Le football est comme un combat de gladiateurs. Je ne pense pas que la société soit arrivée au point où elle peut accepter des footballeurs professionnels gays, comme c'est déjà possible dans d'autres domaines. "
"Bien sûr, des hommes politiques peuvent aujourd'hui se présenter comme homosexuels, mais ils ne doivent pas jouer semaine après semaine devant 60000 spectateurs, avec en plus de cela  la possibilité de mal jouer."


Il avait précédemment déjà dit avoir conseillé à des footballeurs professionnels de ne pas  faire leur coming out s'ils se trouvaient être gays, tout en se défendant des rumeurs qui courent à son propos. Dans son livre Der feine Unterschied, il s'était exprimé au sujet de sa prétendue homosexualité: "Si on tape le nom 'Philipp Lahm' dans la fenêtre de recherche de Google, on reçoit une série de propositions (...) et sous mon nom, à la deuxième  place, se trouve la combinaison de mots 'Philipp Lahm gay'. Mettons les choses au point: je ne suis pas gay. Je n'ai pas épouser ma femme Claudia pour sauver les apparences, et je n'ai pas d'ami à Cologne avec lequel je cohabiterais en réalité." („Wer den Namen ,Philipp Lahm’ in das Suchfenster von Google eingibt, erhält eine Reihe von Vorschlägen für den gewünschten Begriff. Unter meinem Namen findet sich an zweiter Stelle die Wortkombination ‚Philipp Lahm schwul’. Zuerst einmal: Ich bin nicht schwul. Ich bin mit meiner Frau Claudia nicht nur zum Schein verheiratet, und ich habe keinen Freund in Köln, mit dem ich in Wahrheit zusammenlebe.")

Il existe actuellement deux  footballeurs professionnels ouvertement gays dans le monde: Anton Hysen et David Testo. Ils ont tous deux fait leur coming out en 2011. Voici deux de leurs déclarations à ce sujet:
 
  • Hysen, 21 ans: "La pire chose à laquelle un joueur puisse penser, c'est aux réactions de ses fans, de sa famille ou des ses coéquipiers. Mais si vous avez confiance en vous-même, cela ne devrait pas avoir d'importance. Si vous vous concentreez seulement sur le football et sur ce que vous aimez et sur ce pour quoi vous êtes doué, cela ne devrait pas avoir d'importance" (“The worst thing a player can think of is the reactions from the fans, and their family and teammates. “But if you’re secure in yourself, it shouldn’t matter. If you just focus on football and what you like and what you’re good at, it shouldn’t matter.”)

  • Et Testo, 30 ans, : "Je regrette de ne pas avoir fait mon coming out en public plus tôt. C'est comme de porter tout le temps un secret, vous savez, comme de porter constamment un poids et de ne jamais avoir le droit d'être vous -même" (“I really do regret not coming out publicly earlier”. “It’s like carrying around a secret, you know, and carrying around luggage and just never being allowed to be yourself.”)


Mise à jour

John Amaechi, l'ancienne star du baskett ball américain qui a fait son coming out en 2007, a vivement critiqué les propos de Philipp Lahm lors d'une interview. Il estime qu'un joueur d'une telle importance devrait surveiller ses propos et porte une énorme responsabilité: les gens sont suspendus à ses lèvres. En substance, si c'est pour dire des choses pareilles, selon Amaechi, Lahm "ferait mieux de la fermer"! Le Président de la fédération allemande de football, le Docteur Theo Zwanziger, a eu une opinion plus nuancée et a défendu Philipp Lahm en disant qu'il s'agit d'un des joueurs les plus tolérants qu'il connaisse. Voir la video (en anglais avec traduction simultanbée en allemand) sur youtube.

Commentaires de lecteurs
  • Le commentaire de Michel: 
    Je suis depuis longtemps inscrit au groupe [facebook,NDLR]  :
    " Je déteste le football."
    Voilà le commentaire que j'avais mis sur le mur :
    " Je n'ai jamais été attiré par ce sport, mais j'étais plutôt indifférent... Maintenant, c'est devenu calamiteux : les...
    équipes ne représentent plus leur ville ou leur région, des joueurs sont payés, achetés ou vendus à des prix indécents, la gestion de certains clubs est mafieuse, l'hystérie dans les stades frise la folie, quand ce n'est pas un suicide collectif (cf. la tragédie du Heysel), dans certaines tribunes on n'entend que des propos racistes, sexistes, orduriers...sans oublier les rixes entres joueurs et arbitres...
    Où est le sport là-dedans ?
    Un spectacle pour enragés; une entreprise à fric; un cas d'étude pour les psychanalystes !..."

    Alors, ça me semble évident que la société footballistique et surtout le public crétin ne sont pas prêts à accepter le coming out d'éventuels joueurs ; et je ne suis pas près de changer d'avis.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire