jeudi 17 novembre 2011

Le Vatican n'aime pas l'humour fraternel de la campagne de Benetton


Benetton retire son photomontage avec le Pape von Nouvelobs


Le Vatican n’aime pas l’humour fraternel de la campagne de BenettonTu ne te vengeras pas
et tu ne garderas pas
de rancune envers les enfants
de ton peuple.
Tu aimeras ton prochain
comme toi-même.
Je suis Yahvé.

(Paroles de Dieu  à Moïse, Lévitique 19:19)

Le Vatican aurait fait pression sur Benetton pour qu'il retire un photomontage du pape embrassant l'imam d' Al-Hazar, la plus haute autorité sunnite égyptienne, Ahmed el Tayyeb. En agitant la menace de poursuites judiciaires. Est-ce parce que le Vatican se souvient de la polémique qu'avait provoquée le Discours de Ratisbonne prononcé par Joseph Ratzinger et qui avait suscité l'émoi dans les pays musulmans?

La photo, une publicité-choc bien dans la ligne provocatrice conscientisante de Benetton, fait partie d'une série de photomontages de la nouvelle campagne UNHATE que Benetton a lancée ce 16 novembre. Les images controversées devaient être placardées sur les magasins du groupe dans le monde entier, soit dans 120 pays.  Le concept de la campagne est inspiré du célèbre baiser échangé in illo tempore par Brejnev et Honecker. L'idée du baiser public qui fait évoluer les choses est déjà dans l'air du temps puisque la communauté gay et lesbienne organise depuis des années des Kiss-in contre l'homophobie, et notamment celui qui avait été programmé devant un édifice religieux aussi prestigieux que Notre-Dame de Paris, et qui, là aussi sous la pression, avait été déplacé Place Saint-Michel .

Benetton aime ces baisers religieux. Souvenons-nous de la fameuse pub du début des années 90 dans laquelle une jolie nonne encornettée embrassait un prêtre en soutane! Cette fois on aura  droit à des baisers plus politiques: ceux du fameux couple franco-allemand Nicolas Sarkozy et Angela Merkel, ou les frères ennemis Hugo Chavez et Barack Obama, et encore le premier ministre israélien Benyamin Nétanyahou et le président de l'Autorité palestinienne Mahmoud Abbas , sans compter le baiser de Kim Jong-il, le dictateur nord-coréen, au président de la Corée du Sud, Lee Myung-bak. 

Une créativité amusante, un peu agit-prop,  et qui pointe des problèmes réels de notre monde en déshérence, mais pas du tout au goût du Vatican qui dénonce le grave manque de respect à l'encontre de Sa Sainteté et affirme que la sensibilité des fidèles en serait heurtée.

Dommage...Le Vatican qui prône si souvent l'amour fraternel, sans en faire toujours preuve pour autant, a raté l'occasion de faire preuve d'humour fraternel, mais cela n'étonne plus personne.

Si ce n'est pas votre cas, vous pouvez participer au « kiss wall » sur sur le site de Benetton  en y déposant votre baiser contre la haine. Ou visiter et publier une photo anti-haine sur le facebook de Benetton.

Parmi les réactions outrées, notons celle, si habituelle et attendue, de Christine Boutin que l'on peut lire, par exemple, sur europe1.fr. Mais la réaction de Madame Boutin était tellement prévisible qu'elle ne nous a rien appris que nous ne sussions déjà d'elle.
La video de la campagne de Benetton



Un kiss-in contre l'homophobie (reportage de YAGG.COM)



Vos commentaires
  •  Le Vatican n'aime pas l'humour tout court!Pas certain qu'à être associé à n'importe quelle pub le Vatican eût accepté l'utilisation de son porte drapeau! N'empêche qu'ici l'image bien drôle a fait son chemin,et que (surtout) interdite elle a rempli son rôle racoleur!Tant pis pour ceux qui ne rient pas après tout! (Commentaire de Benoît, Belgique)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire