jeudi 11 août 2011

Edelweiss Etoile des neiges

L'edelweiss (nom masculin, mot allemand) est une plante à tiges et feuilles duveteuses, aux fleurs regroupées en capitules serrés, entourés d'une collerette de feuilles laineuses, poussant dans les montagnes d'Europe occidentale à partir de 1500 mètres (Genre Leontopodium, famille des composées). Noms usuels: pied-de-lion, étoile-d'argent, immortelle des neiges. (Source: Le petit Larousse 2001)

Cette plante est originaire de steppes de l'Asie centrale et orientale. La plante aurait immigré en Europe pendant les périodes glaciaires du quaternaire. 

L'edelweiss est l'emblème des Alpes, on le retrouve dans le sud de la Bavière, en Autriche et en Suisse, au sommet des hautes montagnes des Pyrénées, des Carpates et sur la péninsule des Balkans. En Suisse, il est devenu l'emblème national,  mais la Suisse n'est pas la seule à s'en revendiquer.

La plante est associée à la liberté du monde montagnard. Elle symbolise le Bien, la Tradition, l'Amour, le Naturel, la Fraîcheur et peut aussi être associée à un sentiment d'appartenance nationale. Autrefois au Tyrol, le fiancé devait en offrir un bouquet à sa bien-aimée le jour de leur mariage. D'innombrables entreprises utilisent l'edelweiss comme logo: des laiteries, des fermes, des voyagistes, des liquoristes, des chocolatiers etc. utilisent son image pour promouvoir leurs produits. Les clubs alpins allemands et autrichiens, des corps d'armée en Autriche et en Suisse se placent sous le signe de l'edelweiss, et il sert de décoration brodée sur les costumes nationaux traditionnels, en Bavière par exemple (Tracht). 

Jusqu'au 19ème siècle, tous voulaient en faire des bouquets pour s'en parer ou l'offrir en gage d'amour:  c'était le cas des les chasseurs, des alpinistes, des porteurs de costumes traditionnels comme des amoureux. Aussi la plante devint-elle menacée et il fallut en interdire la cueillette dès la fin du 19ème siècle en Allemagne et en Autriche (1874), puis en Suisse (1879), des pays où elle est strictement protégée et où sa cueillette est punissable. En France, dans les Hautes-Alpes, la cueillette en est réglementée. Sur les territoires de certaines communes du département (Gap, Manteyer, La-Roche-des-Arnauds, Rabou, Pellautier et Chateauneuf d’Oze), la cueillette en est interdite. 

Le nom d'edelweiss vient des mots allemands « edel » signifiant noble et « weiss » signifiant blanc. Ce nom lui a été donné en 1784 pour être adopté dans toutes les autres langues au 19e siècle. Son nom scientifique « Leontopodium » signifie quant à lui « pied de lion ». Dans le langage commun elle est aussi appelée, comme le mentionne le Larousse Etoile-d'argent ou Immortelle des neiges, mais aussi Etoile de glaciers, Cotonnière étoilée, Reine des glaciers. L'edelweiss pousse à l'état sauvage idéalement à une altitude de 1300 à 3 000 mètres. 

La plante est aujourd'hui  également cultivée sans grande difficulté en pépinière pour orner les jardins en plaine.

Depuis quelques années, l'edelweiss fait l'objet d'une culture spécifique en Suisse, dans le Valais,  pour ses vertus de prévention du vieillissement des cellules (la plante contient un anti-oxydant), et ses propriétés anti-inflammatoires. Il est utilisé par des laboratoires cosmétiques.

Données de l'observation: les photos ont été prises dans le parc national autrichien des Hohe Tauern début août 2011, lors d'une randonnée entre le lac de barrage et le glacier du Pasterzen. Deux plantes ont été observées. Sur les deux dernières photos (deuxième plante), on constate que la plante n'a presque pas produit de tiges. La plante s'est installée au creux d'un nid de pierres dans un endroit exposé au vent, et se protège en ne produisant qu'une courte tige.

Crédit photographique: Luclebelge.

En Bavière: l'edelweiss peut s'observer le long de la frontière autrichienne, notamment dans le parc national de Berchtesgaden, par exemple sur le Schneibstein. 










Et quelques exemples en philatélie

Allemagne 1991

Allemagne 1975


Autriche 2005
Timbre textile


Suisse 2008

 
Datei:DR 1938 678 Winterhilfswerk.jpg
Et en 1938, ce timbre du Deutsches Reich; Grossglockner et edelweiss,
que l'on pouvait à l'époque aussi utiliser en Autriche
(alors que l'inverse n'était pas vrai,
on ne pouvait utiliser les timbres autrichiens en Allemagne...).

L'edelweiss a inspiré l'inoubliable Line Renaud , dont la chanson établit bien le lien entre l'amour et la fleur de montagne

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire