lundi 25 juillet 2011

Le Musée d'Art égyptien de Munich entrouvre ses nouvelles salles d'exposition



Hochschule für Fernsehen und Film, 33, Gabelsbergerstrasse

 Le Musée d'Art égyptien de Munich invitait ce week-end à la visite de ses nouvelles salles non encore installées dans un tout nouveau bâtiment sur la Gabelsbergerstrasse. Il faudra cependant encore patienter jusqu'à la mi 2013 pour pouvoir visiter la nouvelle présentation des collections. C'est le temps nécessaire à l'installation et à l'ajustement de la climatisation. Les vitrines ne peuvent être montées tant que des valeurs optimales de climatisation ne sont pas atteintes, conservation des précieuses pièces antiques oblige.

Un nouveau musée était promis de longue date. L'installation du musée actuel dans la Résidence date de 1970 et n'était que provisoire.

Le nouveau bâtiment comporte deux parties bien distinctes: la plus vaste est réservée à l'Ecole supérieure de télévision et de cinéma (HFF/ Hochschule für Fernsehen und Film), la partie droite de l'édifice, essentiellement le sous-sol et une partie du rez-de-chaussée, sera occupée par le Musée d'Art égyptien.

Le bâtiment, qui est parallèle à la Vieille Pinacothèque est dû aux architectes Gottfried et Peter Böhm de Cologne. L'architecture du Musée, tout en béton et lumière, un béton au grain très fin, paraît inspiré des grands ensembles de l'Egypte ancienne. On accède à l'entrée par une rampe qui conduit à une façade qui rappelle les hypogées. A l'intérieur, des salles colossales sont rythmées au jeu des lumières qui passent entre les piliers. Un petit obélisque de granit rose a déjà été installé.

La date de l'inauguration sera annoncée notamment sur le site du Musée, qui assure que la période d déménagement sera réduite au minimum possible. En attendant, le Musée reste ouvert dans la Résidence.

Reportage photographique



L'entrée du Musée fait penser à l'entrée d'un hypogée



Escalier qui rappelle la descente vers les tombes
ou vers la chambre secrète de la grande pyramide


Le puits de lumière

 


 

Crédit photographiqe: Luclebelge

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire