vendredi 18 mars 2011

Le retour de la femme a la balance de Vermeer a la Pinacotheque de Munich

Au début du 19ème siècle, le premier roi de Bavière, Maximilien Joseph Ier (1756-1825), avait rassemblé une collection privée de peinture de la meilleure qualité. Il avait une passion particulière pour les maîtres hollandais du 17ème siècle, et plus spécialement pour les paysages et les scènes d'intérieur. Très naturellement, il s'intéressa aussi aux peintres munichois qui puisaient leur inspiration dans le travail de leurs prédécesseurs hollandais.

En décembre 1826 la collection royale fut mise aux enchères. Une partie de la collection resta en Bavière et fut acquise pour les collections de l'état, certaines toiles finirent par trouver le chemin de la Pinacothèque (Alte Pinakothek), mais la dispersion fut importante. De notre point de vue, une des plus grandes pertes pour la Bavière fut la vente vente d'une oeuvre de Vermeer de Delft, datée de 1664, la Femme à la balance.

Ce grand chef-d'oeuvre, qui se trouve aujourd'hui à la National Gallery of Art de Washington, revient à Munich pour trois mois. Il est présenté à la Pinacothèque entouré de chefs-d'oeuvre de la collection de Maximilien Joseph, et notamment des oeuvres de Jacob van Ruisdael, Willem van de Velde le jeune ou Philip Wouwerman. 
L'expo Vermeer à Munich, le Roi Maximilien Ier de Bavière collectionneur de maîtres anciens (Vermeer in München) a lieu jusqu'au 19 juin 2011 à la Alte Pinakotek.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire